samedi 16 juillet 2011

compte rendu de sortie exp-dition en gorner villefranche de conflent.doc

Compte rendu de sortie expédition En Gorner Villefranche de Conflent

L’objectif de l’expédition est de plonger les deux siphons terminaux de la grotte d’En Gorner dans l’espoir de trouver une sortie pour continuer l’exploration spéléologique. Dans ce but plusieurs sorties seront nécessaires, la première aura comme objectif de rééquiper le S1, et de nettoyer la galerie des anciens fils des précédentes expéditions.

Après avoir reporté plusieurs fois la date de la première sortie pour causse de fortes précipitations, la date du 8 mai 2011 a finalement été retenue. L’équipe s’est constituée elle sera de 10 personnes, le chef d’expédition initiateur du projet c'est Christian Deit.  Pour cette sortie les deux plongeurs ont été désignés, c’est Paco Michel et Yvan Dricot, l’équipe sera également constituée de 8 porteurs, Yves Grall, Daniel Macquin, Sébastien Lestum , Raphael Jaud, Cynthia Leclercq,  Laurent Bourdois,  Denis Clua, et bien sur Christian Deit.

La joyeuse troupe s’est retrouvée le matin du 8 mai par un temps  chargé de nuages,  le RDV était à 9H30 à Marquixane.  Après un petit café, pour nous réveiller, nous voilà garé à proximité de l’entrée de la grotte. C’est maintenant le grand déballage des kits de portage. Ils sont conditionner dans les sacs de spéléologie, le matériel pour deux plongeurs est important, les dix kits constitués sont tous de poids à peu près égal. Nous nous les partageons.  Nous rentrons dans la grotte à 11h00, avant de trouver le siphon terminal nous voilà parti pour 2.5 Kms de crapahute.  Très vite la première difficulté c’est la faille Pares, les trois cents premiers mètres sont physiques, puis la galerie s’élargie la balade devient agréable les salles sont splendides. Une heure et demi après l’entrée nous arrivons sur un petit puits que nous descendons en désescalade assuré par Christian. Après une étroiture nous passons une salle ou nous sommes obligés de nous mouiller les pieds. L’atmosphère devient  plus humide la rivière souterraine et son siphon sont proches.  Deux heures après  une dernière escalade nous arrivons au bord du siphon. L’eau est cristalline, toute l’équipe a maintenant les yeux tournés vers les deux plongeurs, quelle chance de pouvoir après deux heures d’efforts tremper les palmes dans ce lieu féerique. Paco est le premier à s'équiper non sans une certaine concentration, que nous percevons tous. Très concentré il sait que nous avons fait des efforts, il ne souhaite pas nous décevoir.  Le voilà parti nous profitons qu’il est sous l’eau pour manger un morceau. Une demi-heure plus tard Paco revient nous sommes tous la a l’attendre pour écouter ces premiers commentaires  sorti de l’eau. Il est content de lui, l’objectif qu’il s’était fixé d’équiper le S1 a été atteint. Yvan  le deuxième plongeur est prêt  pour sa plongée:  son objectif est de faire le ménage dans la galerie pour ne laisser que le fil posé par Paco. Une demi-heure plus tard Yvan rentre j’aperçois les lampes de son casque. Au fond de la vasque la visibilité c’est un peu réduite suite au passage de Paco. Le premier commentaire d’Yvan est « quelle est froide » l’eau est à 9°C il s’est néanmoins régalé,  il a sorti le vieux fil posé par Christian en 98 soit 13 ans auparavant.

Yvan se change très vite et nous voilà reparti pour deux heures d’effort. D’abord la petite baignoire nous nous mouillons encore les pieds, et la prochaine fois j’apporterai des chaussettes de rechange. Le retour est fait au pas de course nous sommes déjà à la première difficulté de l’allée la faille Pares. Je suis épuisé, mais nous sommes tous heureux de cette journée il est 17H30 quand nous sortons du trou. Nous finissons de nous changer aux voitures,  puis nous allons nous réhydrater d’une bonne bière.

19H30 retour sur Perpignan après une journée bien remplie.   Denis

compte_rendu_engorner_2


COMPTE RENDU ENGORNER 2éme JOURNEE


Le samedi 9 juillet 2011 a eu lieu la deuxième sortie de l’expédition Engorner.


La première sortie avait eu lieu le 7 Mai 2011, elle avait eu comme objectif de nettoyer et de rééquiper en fil le S1.


Cette fois l’objectif est de topographier le S1, un plongeur très expérimenté (Raphael) a comme mission de prendre les points grâce au fil métrée posé lors de la 1er sortie.


Comme la dernière fois le RDV avait été fixé le matin 9H00 à Marquixane, devant un bon café bien chaud. Cette fois ci nous sommes huit à partir pour cette aventure (Christian, Paco, Raphael le plongeur, Sébastien, Louis, Denis, Yvan et Paul).


Nous nous habillons rapidement le partage des charges ce fait vite, pour moi mauvaise pioche j’ai un kit bloc 10 KG, heureusement Yvan a un kit plus léger, nous nous partagerons le fardeau à tour de rôle. 15 minutes de marche pour arriver devant l’entrée, la porte d’Engorner enfin ouverte nous nous engouffrons dans la grotte où la température est bien plus agréable qu’en plein soleil.


Très vite nous commençons a transpirer car les 400 premiers mètres sont chaotiques, les blocs sous nos pieds sont instables. Arrivés devant la faille PARES c’est la première difficulté de la journée. De suite après la faille la galerie devient immense elle est agréable, il n’y a pas de difficultés, c’est certainement pour cette raison que cette partie de la grotte s’appelle la galerie du métro. Nous progressons rapidement dans le métro, quelles centaines de mètres plus loin le rythme ralenti soudainement car nous passons une étroiture. De suite après c’est le puits de fer qui est descendu en désescalade. Nous arrivons enfin sur la rivière ou nous devons ramper sur de magnifique roche de marbre poli par le passage de l’eau. Encore une fois je n’arrive pas à passer la rivière souterraine sans prendre un bain jusqu’au hanche. La conséquence du bain c’est que l’on se refroidit vite pendant l’attente devant le siphon. (Je conseille donc au futur volontaire de prendre une paire de chaussette de rechange). Après une dernière escalade nous nous trouvons devant le siphon amont, Raphael se prépare pour plonger.



Pendant que Raphael plonge une équipe est partie explorer la rivière en aval. (Yvan, Louis, Paco, Christian) Christian s’habille en néoprène pour crapahuter dans la rivière en aval, 300 mètres plus loin que le S1 Christian ce rend vite compte que cette partie est impénétrable, le revoilà donc de retour au camp de base. 5 minutes après le retour de Christian c’est Raphael qui fait surface. Il est littéralement frigorifié, il tremble de partout l’eau est à 11°C il est resté 40 minutes (Quand on fait la topographie c’est un travail qui refroidit vite car le plongeur est plus immobile qu’en progression). Raphael se déséquipe, il mange un sandwich rapidement, car nous voilà repartie pour 2,5 km de crapahute avant d’atteindre la sortie que nous franchissons à 16H00. La progression fut plus rapide que la dernière fois car les charges étaient moins lourdes et nous étions moins nombreux. Après des bonnes bières de récupération nous déterminons ensemble quel sera l’objectif de la prochaine sortie. Deux plongeurs iront rééquiper et nettoyer le fil du S2, il faudra prévoir plus de porteurs.



Je profite donc de ce compte rendu pour faire appel aux bonnes volontés.


Il n’est pas nécessaire d’être un super spéléo pour faire le portage d’Engorner, mais il faut néanmoins avoir une bonne condition physique et être en forme.


Le matériel spécifique est prêté par le CODEP 66 (Casques, Eclairage) il vous faut soit une sur-combinaison spéléo, soit un bleu de travail ainsi qu’une bonne paire de chaussures de marche ou des bottes spéléo.



La prochaine sortie aura lieu le samedi 1 octobre. Si cette sortie vous intéresse merci de me renvoyer votre inscription avant le 15 septembre.


Nom :


Prénom :


Téléphone :


Club d’appartenance :


Inscription gratuite 0 € (mais nous ne payons pas les porteursJ)


A renvoyer à clucluplongee@gmail.com



Pour vous imprégner de l’atmosphère très particulière de cette sortie et de bien d’autres, vous pouvez aussi vous connecter sur l’excellent blog suivant : http://hydrospel.blogspot.com



Merci à Raphael et Sébastien pour la topo et les photos. Denis


samedi 9 juillet 2011

En GORNER








































































Il fait beau il fait chaud, on est là pour.... pour......pour plongée les gars!


Encore des gens sous terre. Bande de petit con. Quant on pense qu'il y en a qui cotise sur leur bouteille de rica.... et de past........ pour une cirrhose, contrairement a eux les spéléos qui vont risquer leur vie et tous ca pour leur plus grand plaisir avec pour seul cotisation celle de leur club respectif!


( En plus, il sont anti cléricale mais chutttt!!!!).


A part ça le déroulement de l'opération a été exemplaire tant sur le temps que sur la convivialité.


Topo, oui mais pas jusqu'au bout, car il y avait un peu de réflexion sus l'eau et j'ai bugué.


On continue.

























dimanche 3 juillet 2011

plongée a font les ballons



































sortie a FONT ESTRAMAR pour ce week end.

Atteinte du carrefour et reprise des repères pour Michel et moi.

Le débit de la source est fort et la présence de beaucoup de laitance laisse a pensée que la visi ne s'améliora pas de sitôt.